LA LETTRE DE L'ALLIANCE FRANCO-RUSSE. Mars 2019

Dimanche 10 Mars 2019

 
Association Alliance Franco-Russe 
AFR ~ Ф Р А
Ассоциация Франко-Российский Альянс 
 



LA LETTRE DU PRÉSIDENT
 
Chers Membres, Partenaires et Amis de l’Association Alliance Franco-Russe
 
L’année 2019 a déjà apporté son calendrier riche en évènements pour notre Association.

Après le grand succès du Nouvel an Russe, fêté le 12 janvier en musique au Café Pouchkine avec  nos membres et amis, nous avons organisé avec l’aide du Centre Spirituel et Cultuel Orthodoxe Russe  une  première conférence consacrée à la situation au Moyen Orient.
Cette réunion intitulée « Russie et crise Syrienne », à laquelle participaient Monsieur Artem Studenikov, Ministre-conseiller de l’ambassade de la Fédération de Russie, Son Excellence l’ambassadeur  Rimbaud  et  nos  vice-président  Alain  Corvez  et  Denys  Pluvinage,  a  permis  de  comprendre les enjeux et l’implication internationale dans cette région du monde très agitée.

De  son  coté,  Laurent  Poultier  du  Mesnil  a  poursuivi  ses  émissions  bimensuelles  sur  Radio Courtoisie dans lesquelles les activités de notre Association sont toujours mises à l’honneur. Les traditions russes qui marquent les fêtes de fin d’année ont ainsi été évoquées au cours d’une de ces émissions.

De mon côté, j’ai effectué au nom de notre Association un voyage en Russie pour y rencontrer les autorités politiques, religieuses, universitaires et cosaques de la région de Rostov sur le Don.
Ces rencontres organisées sur invitation des autorités locales, avaient pour but de commémorer le centenaire du début du génocide subi par les cosaques  pendant la terreur rouge. Elles ont permis en outre de discuter de la coopération que propose l’Université Polytechnique de Novotcherkassk dont le rayonnement dans le sud de la Russie Européenne est remarquable.

Alexandre Troubetzkoï,
Président de l’Alliance Franco-Russe

EVENEMENTS
 
 
Le 23 janvier, nous avons organisé une table ronde consacrée à la situation en Syrie et au rôle de la Russie dans cette région. Ont participé Monsieur Artem Studennikov, Ministre-conseiller de l’Ambassade de Russie en France, Son Excellence Michel Raimbaud ancien Ambassadeur de France long- temps en poste au Moyen Orient et le colonel Alain Corvez, Consultant en stratégie internationale et membre du bureau de notre Association. Modérateur Denys Pluvinage.
 
Pays d’histoire, la Syrie a été le berceau d’une des plus anciennes civilisations connues, les Amorites. On lui doit sans doute les premières expériences d’agriculture et certainement la maîtrise du travail du bronze.
Elle a donné trois empereurs à Rome et a joué un rôle important dans l’histoire du Christianisme à qui elle a donné six papes.
 
En 2011 a débuté ce que l’on appelle souvent la « guerre civile » syrienne. Est-ce vraiment une guerre civile ? N’est- ce pas devenu une de ces « guerres par procuration » chères aux États-Unis ?
En septembre 2015, la Russie intervient en Syrie à la demande du gouvernement de Bachar el-Assad.  Comment, pourquoi, avec quels objectifs ?  Les réponses à ces questions varient en fonction de la source d’analyse.  Monsieur Artem Studennikov, a fait le point de la situation vue de Russie. Il a expliqué les motifs de l’intervention, lutte contre le terrorisme bien sûr, mais également défense de l’état de droit, en insistant sur le fait qu’il ne s’agissait pas de défendre la personne de M. Bachar el-Assad, mais de soutenir le gouvernement légal du pays afin d’éviter que la Syrie ne devienne une nouvelle Libye. Il s’agit aussi pour la Russie d’éviter que des terroristes endurcis par la guerre ne reviennent sur le territoire russe pour y perpétrer des attentats meurtriers.
Avec 120 protagonistes, le confit syrien est devenu universel, symbole de l’affrontement entre deux conceptions de l’ordre mondial qui ont leurs chefs de file à Washington et à Moscou. La « lutte pour la démocratie » n’a été, comme bien souvent, qu’un prétexte à l’ingérence étrangère.
L’État syrien ayant résisté, c’est tout le plan de démantèlement du Moyen-Orient élargi qui a échoué.
Où allons-nous maintenant ? Son Excellence Michel Raimbaud qui connaît bien la région a apporté des réponses à cette difficile question. Il est l’auteur du livre « Tempête sur le Grand Moyen Orient ». Il n’en- visage de solution que politique et qui associerait, outre la Russie, les voisins de la Syrie. Alliée de la Syrie, la Russie est un acteur de tout premier plan dans cette guerre universelle. Michel Raimbaud a analysé les fondements et les enjeux de l’alliance entre Moscou et Damas.
Enfin la nouvelle récente d’un retrait américain amène à se poser la question du rôle futur des États-Unis dans ce pays. La décision de Trump est dans la droite ligne de ses promesses de campagne. Mais le Penta- gone et les fabriquant d’armes américains ont besoin d’ennemis. Pour le Colonel Alain Corvez, le retrait progressif des forces américaines de Syrie consacre l’échec de leur stratégie de changement de régime et la prédominance de celle de la Russie qui s’étend à l’ensemble du Moyen-Orient. Il rappelle que comme le disent les Iraniens, c’est la victoire de la juste résistance à l’oppression et au mensonge terroriste.
 
Il conclut en mentionnant que l’accomplissement des promesses de campagne de Donald  Trump  de cesser les interventions extérieures et de reconnaître les intérêts des autres puissances, est pour lui la preuve que le Président américain a pris le dessus sur les forces conservatrices aux États-Unis et se prépare à  accepter un monde multipolaire.
 
L’enregistrement de cette conférence sera disponible prochainement sur le nouveau site de l’Association.

Le 27 janvier a eu lieu un concert destiné à soutenir les projets de réhabilitation du Château de Bellefontaine (situé à la limite des communes d’Avon et de Samois), avec la participation du chœur du Séminaire Orthodoxe Russe de la Métropole de Chersonèse (Centre Branly).
Ce château a connu de nombreux contacts franco-russes dans la deuxième partie du 19  siècle alors qu’il appartenait aux familles Orlov et Troubetzkoï. Des nouvelles relations s’y sont alors établies pour tourner la page de la malheureuse guerre de Crimée.
 
Du  21  au  25,  janvier  Alexandre  Troubetzkoï  a  efectué  un  voyage  en  Russie  où  il  a  représenté l’Alliance Franco-Russe auprès des autorités politiques, religieuses, universitaires et cosaques de la région de Rostov sur le Don.
Ces  rencontres,  organisées  sur  invitation  des  autorités  locales,  avaient  pour  but  de  commémorer  le centenaire  du  début  du  génocide  subi  par  les  cosaques  pendant  la  terreur  rouge.  Elles  ont  permis  en outre  de  discuter  de  la  coopération  que  propose  l’Université  Polytechnique  de  Novotcherkassk  dont  le rayonnement dans le sud de la Russie Européenne est remarquable. A l’occasion de sa visite, la direction de l’Université Polytechnique a remis à Alexandre Troubetzkoï le diplôme de «Docteur Honoris Causa».
 
 
 
CALENDRIER MARS
 
Le 6 mars, soirée musicale et divertissante à l’occasion de la fête folklorique russe de « Maslinitsa » à l’Ambassade de Russie.
Du 12 au 18 mars, de 09h00 à 19h00, Exposition d’art des artistes-femmes russes « Sa Majesté le Printemps ». Vernissage le 12 mars à 19h00. Entrée sur inscription préalable.

Le 13 mars à 18h, nous vous invitons à assister à la projection de la comédie Russe, intitulée « Pont de Crimée ». p.7)
Ces deux manifestations auront lieu au Centre Russe pour la Science et la Culture, 61 rue Boissière, 75116 Paris. Il convient de s’inscrire par courriel à : crsc.paris@crsc.fr ou en appelant le 01 44 34 79 79.
 
Le dimanche 24 mars à 16h30 et le lundi 25 mars à 20h, nous vous convions à un concert exceptionnel des « Jeunes Voix Russes du Bolchoï ». Ce concert exceptionnel du Bolchoï aura lieu au Concervatoire Russe de Paris Serge Rachmaninof, 26 avenue de New York, 75116 Paris. Tarif unique : 40 € - Inscription par téléphone à partir du lundi 11 mars au : 01 47 23 51 44 ou secrachma@hotmail.fr

Courant mars (date à préciser) dîner débat sur le thème « La Russie et Napoléon » avec la participation de deux historiens (une russe et un français) spécialistes de Napoléon et d’un descendant de la famille impériale.
Vous recevrez les invitations prochainement.