kalinka-machja CERCLE CULTUREL ET HISTORIQUE CORSE-RUSSIE-UKRAINE



LIENS RUSSIE

Un Cosaque fier de ses origines.


L'article ci-dessous date de 2014. Récemment nous avons été informés du  décès de Monsieur Théo RODINE.
Nous présentons à sa famille nos sincères condoléances et nous nous attacherons à "transcrire" le texte qu'il nous avait adressé.
J.M
19.10.2021

 

_____________________


TEXTE 2014.


Nous sommes entrés en contact avec monsieur Théo Rodine, dont le père embarqua sur le RION et fit, en conséquence, si l’on ose dire, une escale à Ajaccio en 1921.
Monsieur Théo Rodine est né à Paris en 1932, et nous dit avoir toujours gardé en lui  la fierté de ses origines, celle de ses ancêtres, les cosaques du Don.
Mon père, dit-il, « qui est né le 14 novembre 1890, m'a, depuis ma naissance, inculqué non seulement la foi orthodoxe et l'âme russe, mais aussi la cosaquerie ». Il poursuit : « Malgré le temps qui s'effiloche, mon éthique n'a jamais changé d'un iota. Pour moi, la cosaquerie, a toujours été, une grande famille indivisible. C'est ainsi que je le conçois ».
Théo RODINE aurait voulu transmettre à ses descendants un arbre généalogique leur permettant de cultiver un devoir de mémoire. Hélas, comme pour tant d’autres, tout ce qui a précédé la guerre civile s’est perdu, ne laissant en héritage qu’un « trou noir ».
Il s’attache à rédiger un livre consacré aux Varègues, peuple qu’il considère comme étant à l’origine de la présence Cosaque en Russie. D’autres auteurs ont une approche différente quant à l’origine des Cosaques.


Ci- dessous : un document émouvant, attestant du passage à Ajaccio du père de monsieur Théo Rodine.
 

 
 
Nous avons reçu de monsieur Théo Rodine ses meilleurs voeux pour la fête de Pâques, accompagnés de cette belle image, représentant son père. (voir ci-dessous) 

Christ est ressuscité.
A l'occasion des Pâques orthodoxes, j'adresse à tous les descendants du Rion, ainsi qu'à leur descendance encore de ce monde sur leur terre d’accueil tous mes  meilleurs vœux de bonheur.
Je vous embrasse, tous autant que vous êtes.

Fiodor Filipovitch Rodine  (théo Rodine)




 

Jean Maiboroda