kalinka-machja CERCLE CULTUREL ET HISTORIQUE CORSE-RUSSIE-UKRAINE



LIENS RUSSIE

Fondation pour le développement des initiatives historiques franco-russes.


 Fondation pour le développement des initiatives historiques franco-russes.

Nous renvoyons au LIEN figurant sur notre site (liste intitulée : Liens Russie) pour une appréciation du site « Fondation pour le développement des initiatives historiques franco-russes ».
Toutefois, dans la mesure où les activités déjà réalisées  et les projets de l’Association ont déjà concerné ou concerneront, en toute logique historique, les campagnes napoléoniennes en Europe et plus particulièrement en Russie, il nous paraît opportun de signaler l’existence de la Fondation et de ses manifestations.
La dernière en date s’est inscrite sous un générique  intitulé "Sur les traces de la campagne de 1812". 

 
Extrait du site de la Fondation :
 
Après avoir participé à toutes les campagnes de Napoléon, Le Général Gudin mourut à Smolensk en août 1812 après avoir eu la jambe arrachée par un boulet trois jours auparavant pendant la bataille de Valoutina Gora.
L'empereur pleura à l'annonce de sa mort et le fit enterrer dans la forteresse de Smolensk
Pierre Malinowski et les experts Russes ont retrouvé et exhumé son corps plus de 200 ans après sa mort.

cf.video :


https://www.youtube.com/watch?v=Ri8y2yx7U7g&feature=emb_logo

_______________________________

Un manifestation plus récente encore a  mis en exergue une cérémonie relative à l'inhumation de près de 120 soldats (Français et Russes confondus) à VIAZMA, en Russie.
J.M


 
https://www.francetvinfo.fr/culture/patrimoine/histoire/russie-des-soldats-enterres-200-ans-apres-la-defaite-de-napoleon_4295749.html
 

 

Russie : des soldats enterrés 200 ans après la défaite de Napoléon

 
Une cérémonie symbolique a eu lieu, samedi 13 février, deux siècles après la bataille qui opposa les soldats de la grande armée de Napoléon aux militaires russes. Des restes humains ont été retrouvés et ont été enterrés à Viazma, en Russie.
Lors d’une cérémonie balayée par le froid et la neige, à Viazma, en Russie, samedi 13 février, huit dépouilles de soldats de Napoléon et du tsar, tombés face à face sur les champs de bataille en 1812, ont été enterrées. Deux ans plus tôt, c’est là, à 230 kilomètres de Moscou, que les équipes de France Télévisions avaient filmé les fouilles qui ont permis de découvrir ces ossements. Un groupe d’archéologues franco-russes faisait alors ses premières découvertes.

 

Les corps de 120 soldats retrouvés

 
Au total, les corps de 120 soldats, trois adolescents et trois femmes ont été retrouvés. Russes et Français n’ont pas pu être distingués. "Malgré le fait qu’ils se soient battu les uns contre les autres, ils pourront maintenant retrouver la paix", estime Svetlana Makeeva, vice-présidente de la fondation pour le développement des initiatives franco-russes. Cette cérémonie intervient 200 ans après la mort de Napoléon et au moment où les relations entre l’Europe et la Russie sont au plus bas.
Le JT