Ouverture d'un Musée de l'émigration russe à Moscou

Vendredi 31 Mai 2019

https://artcorusse.org/category/informations-internationales/

 

   
 


Le 28 mai 2019, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, le représentant plénipotentiaire présidentiel, Igor Shchegolev, le Chef du Département de la culture de Moscou, Alexander Kibovsky, le Directeur de la DRZ, Viktor Moskvin, membres du Conseil mondial de coordination des compatriotes russes (WKS),  Natalya Soljenitsyne la veuve de l’écrivain , conseillère présidentielle pour les affaires culturelles de la Fédération de Russie, Vladimir Tolstoï, chef du département des relations extérieures de Moscou,ont inauguré ce nouveau musée dans un bâtiment de la rue Nizhnyaya Radischevskaya à Moscou.
 


L’inauguration du premier musée d’État de la diaspora russeà l’étranger, présente une exposition  consacrée à l’histoire des communautés russes multinationales et multiconfessionnelles à l’étranger. Le vingtième siècle a été très difficile pour le peuple russe. Beaucoup de Russes ont été forcés de quitter leur pays. Cependant, malgré des conditions de vie difficiles, ils ont réussi à préserver leur identité culturelle et civilisationnelle et à la transmettre à leurs enfants et petits-enfants. Ces émigrés ont sauvé des héritages de famille, des photographies, des journaux intimes, des lettres qui en disent long sur le destin dramatique du destin de leurs propriétaires, sur l’histoire de notre pays dans son ensemble.
 



Les expositions situées au rez-de-chaussée portent sur le thème : «Dans l’épître: l’émigration russe dans le monde» et au second étage : «En exil: la première vague d’émigration russe».
L’exposition commence par un historique de l’émigration russe. Les visiteurs découvriront les différentes étapes de la formation de l’émigration russe post-révolutionnaire, de sa formation et de son développement.

 


Des reliques de musée, des documents d’archives, des objets typologiques, des installations, du contenu multimédia, des programmes vidéo et audio les y aideront. Les visiteurs découvriront l’histoire du célèbre “Philosopher’s Steamer” (objets exposés dans l’espace muséal pour la première fois, dont un fragment d’une couverture tricotée appartenant à Tsarevich Alexei, un album photo du légendaire yacht “Standart” de la famille Botkin, des dessins authentiques du futur empereur Alexandre II de la garde russe époque et plus.
Au total, le musée possède plus de 1.2 mille pièces authentiques, offertes à la Maison des Russes de l’étranger par des émigrés russes de la “première vague” ou leurs descendants.
Une vitrine distincte est consacrée au travail de Soljenitsyne sur la préservation du patrimoine de l’émigration russe.

 


Le prince Alexandre Troubetzkoï,  membre du Conseil mondial de coordination des compatriotes russes, a fait don de reliques du régiment de grenadiers à cheval  au premier musée national des Russes à l’étranger. Il a qualifié l’ouverture du musée de la diaspora russe de moment très important dans l’histoire de la Russie. Les membres de la famille Sikorsky, descendants d’un scientifique et d’un concepteur aéronautique renommés, ont remis leurs archives au Musée.

Comme l’a dit Alexandre Troubetzkoï, le 29 mai 2019, une réunion a eu lieu à la Maison des russes de l’étranger, au cours de laquelle des personnalités originaires de Suisse, d’Australie et de France ont comparu pour apporter des documents pour le Musée. Lors de la table ronde, ils ont évoqué les contributions des compatriotes à l’étranger à l’économie russe, ainsi que les questions relatives à l’extension de l’action “Immortal Regiment” à la Deuxième guerre mondiale, mais également à la Première Guerre mondiale et à toutes les guerres du XXe siècle.

Les expositions du Musée ont été rassemblées grâce à des compatriotes à l’étranger – plus de 500 donateurs du monde entier ont déjà fait don de leurs biens.